News

News » Article

Cat® Certified Powertrain Rebuild: La manière avec laquelle une pelle bénéficie d’une deuxième vie

Bruno Landolt, Chef d’inventaire de la société Lötscher Tiefbau AG, considère le Cat Certified Powertrain Rebuild comme étant positif: «Nous savions d‘emblée combien nous devrons payer. Ceci est un critère absolu décisif avec une transformation aussi importante et nous procure de la sécurité.»

La photo montre quelques travaux effectués à la pelle hydraulique Cat 365C L dans le cadre du Cat Certified Powertrain Rebuild. Montant de l’investissement: env. 30 à 40 pour cent du prix d’une machine neuve.

La Lötscher Tiefbau AG de Lucerne a passé commande d’un Cat Certified Powertrain Rebuild pour sa pelle de démolition et d’excavation 365C L. Le chef d’inventaire, Bruno Landolt, dresse le bilan.

«La pelle est soumise à un travail extrêmement rude: dans la déconstruction industrielle et dans l’excavation de la roche», explique le chef d’inventaire de Lötscher, Bruno Landolt. Acquise en 2009, le compteur affiche aujourd’hui près de 11’400 heures de marche. Tandis que la structure de base avec des composants importants, tels que le châssis, le bras, le train de chenilles étaient encore en bon état, d’autres composants, comme le filtre à particules, le moteur, les tuyaux hydrauliques et la pompe hydraulique, révélaient une usure accrue.

Cette association – structure de base bien conservée et usure accrue de certains composants – avait finalement débouché sur la décision d’une révision générale Cat Certified Powertrain Rebuild.

«Nous avons investi 30 à 40% du prix d’une machine neuve»

«C’est très avantageux pour nous: Nous avons investi 30 à 40% du prix d’une machine neuve. La pelle est maintenant dans un état pratiquement neuf et nous voulons l’utiliser ces huit à dix prochaines années», affirme Landolt. La garantie des coûts était aussi un point important: «Nous savions exactement auparavant combien nous devrons payer. Pour une transformation aussi vaste, ceci est un critère absolument décisif et nous donne de la sécurité.»

La réaction des machinistes après le Rebuild était extrêmement positive, ce d’autant plus que le travail réalisé avec plaisir répond désormais aux standards de confort modernes dans la cabine renouvelée.

Equipée selon la spécificité du client

La Cat 365C L a été adaptée aux exigences de la maison Lötscher lors de l’achat en 2009. Elle dispose, par exemple d’un poids additionnel arrière et d’un train de chenilles spécial. Cette configuration individuelle a, elle aussi, parlé en faveur d’un Rebuild, car une machine neuve aurait aussi tout d’abord dû être adaptée de manière fastidieuse.

De nombreux avantages, encore peu connus en Suisse

Grâce à la révision générale Cat Certified Powertrain Rebuild, la vie productive d’une machine de chantier peut être doublée. «De manière générale, le moment adéquat pour un Rebuild est indiqué lorsqu’un remplacement est pris en considération, compte tenu des heures de marche», indique Stefan Hager, Responsable du Service chez Avesco. Il est préférable lorsque l’écart technologique par rapport à la génération de machines actuelle n’est pas trop grand.

Car: le Powertrain Rebuild ne contient pas de technologie neuve, mais la chaîne cinématique est remise dans l’état dans lequel elle se trouvait en son temps dans la machine neuve. Ce qui veut dire: Lorsque l’écart technologique est grand, l’achat d’une machine neuve dans l’état technique le plus récent, peut éventuellement être à nouveau plus intéressant.

Qu’un Rebuild est intéressant non seulement pour les grandes, mais aussi pour les machines de grandeur moyenne, est encore moins connu en Suisse. Or, le potentiel d’économie est important: Les coûts d’un Powertrain Rebuild se situent à environ 35 à 50 pour cent du prix d’une machine neuve correspondante de la série la plus récente. Un Rebuild dure généralement de 1 à 3 mois.
 

Informations: Cat Certified Powertrain Rebuild

Interview: «Grand potentiel d’économie pour les machines de grandeur moyenne»

Intéressé au Cat Certified Powertrain Rebuild?  Dans ce cas, veuillez contacter: Stefan Hager, Responsable du Service après-vente, Téléphone 062 915 83 66 ou e-mail stefan.hager@avesco.ch.