News

News » Article

Chargeuses sur pneus dans l’exploitation de gravières – «il faut avoir une vision globale sur l’ensemble»

La nouvelle chargeuse sur pneus 966M XE avec un poids en ordre de marche de 24 t fonctionne désormais avec une transmission à variation continue, permettant une manipulation sans problème avec un régime moteur extrêmement faible. Au final, la machine réalise ainsi une productivité accrue, respectivement une plus haute force d’arrachage, tout en consommant moins de carburant, par rapport à la variante avec groupe motopropulseur conventionnel.

La stratégie d’embrayage sans à-coups et avec des valeurs d’accélération maximales permet à la 966M XE de manœuvrer et de travailler de manière très subtile lors des interventions Load-and-Carry.

La chargeuse sur pneus est équipée d’un moteur du niveau V avec régénération entièrement automatique du filtre à particules.

La pelle hydraulique 336 intervient dans la gravière Kulmerau pour l’extraction du tout-venant (environ 1'300 heures de marche par an). L’extraction de conglomérats s’effectue à l’aide d’un marteau perforateur hydraulique (env. 3.5 t).

La pelle hydraulique 323 se charge de travaux de renaturation. Elle est utilisée approximativement durant 1‘100 heures de marche par an.

Hautement efficace et à l’état technologique le plus récent: Le Cat D6 XE est le premier tombereau diesel-électrique à l’échelle mondiale avec une transmission rehaussée, la soi-disant transmission Delta. Le moteur diesel dans le D6 XE fournit, via le générateur, l’énergie avec laquelle le moteur électrique est propulsé. La dent de Ripper intervient sur les sols compactés, par exemple pour la pose de conduites de drainage.

En tant que Product Manager, Jürg Vollenweider est responsable du bon fonctionnement de la gravière Kulmerau Allmend.

Après un calcul strict et visiblement satisfaits à l’issue de la première année opérationnelle avec les nouvelles machines: Le CEO Hendrix Müller (g.) et Urban Müller-Tschanz, Président du Conseil d’administration de la société Holding mère Müller-Steinag AG.

Un changement de marque doit être bien réfléchi, notamment dans le domaine des machines de chantier. La société Sebastian Müller AG a franchi ce pas pour leur gravière. Quel en est le bilan une année plus tard?

La société Sebastian Müller AG avec siège à  Rickenbach LU, avec près de 240 collaborateurs, fabrique, outre du gravier et du béton de transport, également des produits en béton pour le bâtiment, le génie civil et la construction routière ainsi que pour l’horticulture et l’aménagement des paysages. Les matières premières sont extraites en grande partie de leur propre gravière Kulmerau Allmend, située sur le territoire communal de Triengen. Elle se trouve en altitude, à quelques kilomètres seulement à l’ouest de l’entreprise de production. Trois personnes exploitent la gravière.

Continuer comme précédemment ou envisager un nouveau départ?

Lorsqu’en 2020, le remplacement de la chargeuse sur pneus utilisée dans la gravière se dessina, les responsables, en l’occurrence le Product Manager Jürg Vollenweider et le CEO Hendrix Müller, étaient confrontés à la question suivante: La remplacer par un modèle du même fabricant ou envisager un nouveau départ avec un changement de marque.

«Plusieurs facteurs y ont joué là leur rôle, mais, en définitive, c’est la vue sur l’ensemble qui est déterminante», explique Jürg Vollenweider lors de la visite de la gravière. «Le facteur particulièrement essentiel pour nous a été que les autres machines dans la gravière sont toutes de la marque Caterpillar. Pour la maintenance, il est plus pertinent et plus efficace lorsqu’un technicien qui connaît toutes les machines soit délégué sur place.»  Surtout en raison de la situation quelque peu isolée avec le trajet en conséquence.

La familiarisation avec l’environnement du pilotage des Cat® était également un argument, du fait que les machinistes se relayent aux commandes des différentes machines de chantier  dans la gravière Kulmerau. Et, la manipulation de la 966M XE a convaincu les machinistes, comparée à d’autres modèles testés.

Un paquet bien ficelé – «c’était essentiel pour nous»

Etant donné que non seulement le remplacement de la chargeuse sur pneus s’avérait nécessaire, mais aussi que celui de deux pelles Cat et d’un tombereau Cat devenait imminent, l’occasion s’est alors présentée de pouvoir ficeler un paquet entier d’approvisionnement. «Je ne cache pas que le prix a, ainsi, pu être structuré de manière très compétitive et que ceci était très important pour nous», affirme Jürg Vollenweider.

Finalement, une chargeuse sur pneus 966M XE et un tombereau D6 XE à transmission diesel-électrique ont été livrés au mois de novembre 2020. Un mois plus tard, deux pelles hydrauliques, respectivement 323 et 336, ont également été livrées.

Le changement de marque s’est-il révélé payant?

Une année après la mise en service de la chargeuse sur pneus et des trois autres nouvelles  machines, le Product Manager et le CEO ont tiré un bilan provisoire. Le changement de marque s’est-il révélé payant? «Ce que je constate, c’est que nous avons une réduction significative de carburant avec la chargeuse sur pneus. Le discours des machinistes va dans la même direction. On peut donner moins de gaz pour obtenir la force d’arrachage nécessaire en chargeant le matériau dans le godet», explique Jürg Vollenweider. Il souligne également le confort: «Ici, nous sommes bien évidemment sur un tout autre niveau que dans le passé avec une chargeuse sur pneus de près de quinze ans. La 966M XE est vraiment une belle machine.» La chargeuse sur pneus est en service approximativement 1‘200 heures par an.
 

Plus sur les nouvelles machines dans la galerie d’images en-haut.

 

Vers le produit: Chargeuses sur pneus 966M XE

 

Exploitation de la gravière plus efficace et plus soucieuse de l’environnement
Depuis 2021, la société Sebastian Müller AG travaille selon le système de management de l‘environnement ISO 14001. Les machines de chantier utilisent du carburant biodiesel et de l’huile biodégradable dans la gravière Kulmerau Allmend. 100‘000 à 120‘000 m3 de gravier y sont extraits annuellement par l’entreprise. Afin de pouvoir respecter de façon efficace les conformités prescrites lors de l’extraction du gravier et pour l’intégration des matériaux d’excavation fournis, le nouveau tombereau et les deux pelles hydrauliques ont été livrés avec un guidage d’engins 3-D monté en usine. «Ceci aide nos machinistes à observer les hauteurs correctes du concept final ainsi que les profondeurs d’excavation maximales», explique le CEO Hendrix Müller.